Timgad

TimgadCarnet de route par Abdelkrim Djilali journaliste

Ali Guerbabi est le chef de la circonscription archéologique de Batna, archéologue, Timgad, c'est sa passion et son chemin de croix, l'enjeu de batailles homériques contre la bêtise et l'ignorance et le mépris des lois qui sont sensées protéger le patrimoine archéologique.


Si ce n'était son infatigable entêtement, il y a bien longtemps que tout aurait été décimé.
Les convoitises sont encore là, aux aguets. Pourtant Timgad est classée "Patrimoine Mondial de l'Humanité".

 

"Elle a exactement 19 siècles et un an", précise M. Guerbabi qui nous guide dans une visite émouvante, pathétique pour tout dire.
Visite du musée, fermé ces dernières années en raison des pillages que la situation sécuritaire à facilité. A ses détracteurs M. Guerbabi répond, " je suis là pour conserver et non pour dilapider". Il a vraiment de la peine quand il nous montre les murs gonflés par les infiltrations d'eau. Peine partagée pour les spectaculaires mosaïques travaillées, elles aussi, par l'usure. Des oeuvres d'exception, taillées tesselle par tesselle, par des artistes mosaïstes numides qui, au coeur de l'art romain, ont produit leurs propres thèmes. Des pièces uniques, délicates, exubérantes aux motifs géométriques harmonieux. Parmi les plus célèbres, Neptune conduisant son char, Venus chevauchant un centaure marin, Diane surprise au bain par Actéon.

Urgence signalée de les restaurer! Sinon, le musée regorge d'autres pièces de valeur, sculptures, bas-reliefs, stèles, céramiques, poteries, bronzes, monnaies, fibules, verreries.
M. Guerbabi tremble un peu, ému quand il parle de ses ruines. Le vent se lève, il se dissimule derrière une colonne pour rallumer sa pipe, avale sa salive et sa rage mais poursuit la visite. Nous entrons dans Thamugadi, comme on entre dans un lieu sacré. Une curieuse impression vous assaille, presque l'envie d'enlever ses chaussures et de marcher pieds nus sur ces rues dallées.

Une ville entière au quadrillage régulier, "d'une rigueur exceptionnelle" s'ouvre devant vous, intacte ou presque, on la dirait coupée à ras, une cité africaine sans ses toits, une ville à part entière avec une séquence en moins.
Le ciel est nu sur le Cardo et le decumanus, sur le théâtre creusé dans la colline, sur l'imposant Arc de Trajan, les thermes du sud et cette fameuse bibliothèque richement décorée, la nécropole, le forum, le capitole et de nombreuses églises qui attestent que Timgad à été un important centre chrétien au troisième siècle. Fondée en l'an 100 après J-C sous le règne de l'Empereur Trajan, Timgad est d'une étonnante richesse culturelle, exception culturelle, si l'on peut dire, puisque dans le corps même de l'art romain, les artistes numides vont irriguer de leur sève et de leur étonnante vitalité des thèmes et des formes uniques, inédites dans le monde romain. Construite face au désert et contre le désert, Timgad est un rêve entêté ou plutôt un mirage dont on ne sait jamais si on y entre ou on sort. Timgad est, à l'origine du trouble, exactement entre deux mondes.



TIMGAD site classé patrimoine mondial par l'UNESCO http://whc.unesco.org

 

Source : Revue de l'année de l'Algérie en France "Djazaîr 2003"

 

 

Nous rejoindre sur facebook

Best destinations in Algeria 

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/727222Img_0097_1.jpg

Ouargla

La Wilaya de Ouargla est située au sud est du pays couvrant une superficie de 163230 Km2 .Elle demeure une des collectivités administratives les plus étendues du pays. Elle a See details

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/6999507eme_SITEV_2005_155.jpg

Tipasa

Ancien comptoir Punique, Tipasa fut occupée par Rome et devint colonie Romaine au 2 ème siècle. Tipasa fut une base stratégique pour la conquête des royaumes Mauritaniens et elle devint, See details

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/202592Image10.jpg

Djemila la belle

Fleuron du patrimoine national et universel par Mohand Akli Ikherbane (*) Cette cité antique qui n'a pas volé son nom (1), ce fleuron du patrimoine national et universel, il faut beaucoup See details

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/841344ra__s_hamidou_033.jpg

Casbah d'Alger

La Casbah d'Alger a été inscrite sur la Liste du patrimoine mondial à la 16e session du Comité, en décembre 1992. A l'origine le mot "Casbah" désignait la citadelle qui See details

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/683729decembre_2004_218.jpg

Tassili N'Ajjer

Le Tassili est situé au Sahara central, au Sud-est de l’Algérie, à plus de 2000 kilomètres de la côte méditerranéenne. Il est limité par la frontière libyenne et See details

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/279514Image20.jpg

L'Algérie romain

Carnet de route par Abdelkrim Djilali journaliste Ali Guerbabi est le chef de la circonscription archéologique de Batna, archéologue, Timgad, c'est sa passion et son chemin de croix, l'enjeu de batailles See details

Bannière
Follow us on Twitter

Search

JNT 2012 en photos

Qui est en ligne

Nous avons 96 invités en ligne

Les derniers commentaires