Tipasa

TipasaAncien comptoir Punique, Tipasa fut occupée par Rome et devint colonie Romaine au 2 ème siècle. Tipasa fut une base stratégique pour la conquête des royaumes Mauritaniens et elle devint, plus tard, un des plus importants bastions chrétiens d'Afrique du nord.


Le site comprend un ensemble unique de vestiges phéniciens, romains, paléochrétiens et byzantins, ainsi que des monuments autochtones tels que le mausolée royal de Maurétanie. Le mausolée de la ville romaine, situé à l'ouest de la ville, fut bâti au 5 ème siècle. C'est l'un des sites les plus intéressants de la ville et on y trouve actuellement plusieurs sarcophages. Le forum est bien préservé. C'est l'une des plus anciennes parties du site et c'est de là que proviennent les mosaïques exposées au musée de Tipasa.



FABRIQUE DE GARUM

Condiment très prisé dans le monde antique, le garum résultait de la macération dans du sel de déchets de poisson et d'autres viscères, le sel ayant pour effet d'empêcher la putréfaction. Il était fabriqué dans des cuves profondes, puis stocké dans les grandes jarres visibles au premier plan.

MOSAÏQUE DE LA GRANDE BASILIQUE

On y reconnaît les deux principaux symboles chrétiens, le chrisme (monogramme du Christ) et les poissons. Elle recouvrait une mensa, table d'agapes funéraires sur laquelle les fidèles célébraient, aux jours anniversaires, la mémoire des martyrs et des saints'. En atteste l'inscription Chrisme in Deo pax et concordia sit convivio nostro, qui signifie: " En Dieu, que notre banquet ait lieu dans la paix et la concorde. " (Tipaza, Musée archéologique)



INSCRIPTION FUNERAIRE

Cette pierre, visible dans l'une des deux nécropoles
de Tipasa, est ornée de la formule Utere fe/ix (Uses-en pour être heureux) Qui surmonte le chrisme, ou monogramme du Christ, l'un des premiers symboles de la foi chrétienne avec le poisson. Il est formé des deux premières lettres
du nom" Christ" en grec (Christos), X (khi) et p (rhô).
Au début du IV' siècle, l'empereur Constantin le fit broder sur son étendard et, après l'édit de Milan (313) et
la christianisation de l'Empire romain, cette représentation devint le symbole chrétien par excellence et se répandit dans toute l’Afrique du Nord.



VILLA DES FRESQUES

Non loin du cardo, en bordure de mer, une somptueuse villa possédait des thermes privés et un solarium, terrasse faisant face à la mer. Les fragments de mur ont révélé des traces d'enduit peint, d'où le nom donné à cette demeure, témoin de la prospérité de Tipasa, port servi par sa situation favorable, par son rôle de débouché d'un réseau routier dense et par la richesse agricole de son arrière-pays.


CARDO MAXIMUS

Comme toutes les villes romaines, Tipasa comportait deux rues principales le decumanus maximus et le cardo maximus. Le premier allait d'ouest en est, entre deux portes fortifiées, et constituait un tronçon de la route qui reliait Caesarea et Icosium (Alger). Le carda le coupait à angle droit en plein milieu de la cité. Cette voie pavée se prolonge jusqu'à la mer.



NYMPHEE

Cette fontaine monumentale consacrée aux nymphes était reliée à l'aqueduc principal de la ville. L:eau offrait un magnifique spectacle, ruisselant en cascade sur les marches, entre des colonnes de marbre bleuté, jusque dans les bassins inférieurs

 

 

Sur les rives de la Méditerranée, Tipasa, ancien comptoir punique, fut occupé par Rome, qui en fit une base stratégique pour la conquête des royaumes mauritaniens. Il comprend un ensemble unique de vestiges phéniciens, romains, paléochrétiens et byzantins, voisinant avec des monuments autochtones, tel le Kbor er Roumia, grand mausolée royal de Mauritanie.

 

Nous rejoindre sur facebook

Best destinations in Algeria 

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/727222Img_0097_1.jpg

Ouargla

La Wilaya de Ouargla est située au sud est du pays couvrant une superficie de 163230 Km2 .Elle demeure une des collectivités administratives les plus étendues du pays. Elle a See details

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/6999507eme_SITEV_2005_155.jpg

Tipasa

Ancien comptoir Punique, Tipasa fut occupée par Rome et devint colonie Romaine au 2 ème siècle. Tipasa fut une base stratégique pour la conquête des royaumes Mauritaniens et elle devint, See details

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/202592Image10.jpg

Djemila la belle

Fleuron du patrimoine national et universel par Mohand Akli Ikherbane (*) Cette cité antique qui n'a pas volé son nom (1), ce fleuron du patrimoine national et universel, il faut beaucoup See details

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/841344ra__s_hamidou_033.jpg

Casbah d'Alger

La Casbah d'Alger a été inscrite sur la Liste du patrimoine mondial à la 16e session du Comité, en décembre 1992. A l'origine le mot "Casbah" désignait la citadelle qui See details

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/683729decembre_2004_218.jpg

Tassili N'Ajjer

Le Tassili est situé au Sahara central, au Sud-est de l’Algérie, à plus de 2000 kilomètres de la côte méditerranéenne. Il est limité par la frontière libyenne et See details

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/279514Image20.jpg

L'Algérie romain

Carnet de route par Abdelkrim Djilali journaliste Ali Guerbabi est le chef de la circonscription archéologique de Batna, archéologue, Timgad, c'est sa passion et son chemin de croix, l'enjeu de batailles See details

Bannière
Follow us on Twitter

Search

JNT 2012 en photos

Qui est en ligne

Nous avons 211 invités en ligne

Les derniers commentaires