Fêtes locales

Tamanrasset : le Tafsit « les Couleurs du Printemps »

Marquant l’avènement du printemps, Tafsit est une occasion pour une fête de trois jours riches en couleurs. C’est aussi une occasion pour les agences de voyage du Grand Sud de clôturer la saison touristique « Automne- Hiver » avant l’arrivée des grandes chaleurs estivales et des vents de sable. Tafsit est devenue au fil des années « une kermesse géante » où les touristes se retrouvent en pèlerinage pour « un au revoir et, à l’année prochaine ». Dans la tradition populaire Tafsit- qui veut dire printemps - est une occasion pour organiser de nombreux concours comme ceux du meilleur chameau,du meilleur attisant ou de l’élection de « Miss Hoggar » qui est devenue l’une des principales curiosités des dernières saisons. De par son caractère culturel et touristique, Tafsit est aussi une occasion d’organiser de courtes randonnées comme le circuit de la boucle de l’Assekrem pour admirer l’un des plus beaux coucher du soleil au monde à …2800 mètres d’altitude et, découvrir l’hérmitage de Charles de Faoucauld.
L’ensemble des habitants du Tassili N’Ajjer se rencontrent à Djanet pour se rappeler et surtout pour reconduire un pacte de paix scellé entre eux, il y a prés de 3000 ans. La tradition locale rapporte qu’a cette époque là, régnait entre les Oraren et les Traorfit ( Tribus du Tassili N’Ajjer) une guerre fratricide des plus longues dans l’histoire des Ajjers .
Ce n’est qu’en apprenant la victoire de Moise sur Pharaon qu’ils consentirent à mettre fin à leurs conflits et scellèrent un pacte de paix qui, depuis, les a unit .
Devenue une fête mythique, jouissant d’une symbolique tout aussi particulière, sa célébration le jour d’EL ACHOURA .

Timimoun : Le S’Boue, Une semaine au rythme du Karkabou

Coïncidant avec la fête du Mawlid (célébration de la naissance du Prophète Mohamed) dont la date est arrêtée suivant le calendrier hégérien. Le S’Boue est comme son nom l’indique est une fête qui dure sept nuits et sept jours, cette fête est devenue au fil des années une grande attraction touristique avec des circuits à travers les vieux ksars et palmeraies du Gourara.

Bechar : Moussim Taghit, la fête de la datte

Le Maoussim de Taghit est célèbré à la fin de chaque mois d’Octobre la récolte de la datte, principale ressource de cette étendue verdoyante de la Saoura. Celle–ci réunit ses voisins du Touat autour de cette fête vielle de plus de 19 siècles
La tradition, ainsi, instaurée est fêter trois jours durant au rythme du bendir, du goumbri et de chants en chœur.

Naâma : La ouaâda de Sidi Ahmed El Medjdoub

Célébrée durant le second Week-End de chaque mois d’Octobre la Ouaâda de Sidi Ahmed El Medjdoub qui se déroule dans la commune d’Asla (Wilaya de Naâma) en l’honneur de Sidi Ahmed El Medjdoub. Ce Saint Homme est né dans la localité en 1490 et pour qui la fête est organisée pour rendre hommage à sa sagesse et à son « fiqh ». Mais, aussi pour préserver et perpétuer les traditions et les coutumes issues des préceptes de l’Islam.
Hospitalité bédouine oblige, les Medjadba reçoivent à cette occasion, tous les visiteurs et leurs assurent une restauration traditionnelle sous des Kheimas accueillantes .

Festival de Timgad : les Aurès en Fête

Se déroulant durant chaque année la première semaine du mois de Juillet, l’épopée du festival de Timgad a commencé dès les années soixante lorsqu’un groupe de personnes a voulu exploiter le site de Timgad pour l’organisation de journées culturelles mais, dont l’objectif était de placer ce joyau archéologique sur le marché mondial des vestiges afin de servir le tourisme national et faire revivre une culture riche et millénaire .

Fête de la Poterie de Mâatkas

La fête de la poterie se déroule chaque année, au mois de juin, dans la région de Mâatkas, prés de Boghnie au sud de Tizi Ouzou .Le métier de la poterie dans cette région est essentiellement féminin. Les femmes des Ath Khlil sont réputées pour qualité de leurs poteries faites d’ustensiles domestiques et produits de leurs ouvrages réalisés à partir d’une argile rouge disponible en quantité dans la région.

Fête du bijou d’argent de Ath Yenni

Les Ath yennie fêtent chaque année le bijou en argent, Elle a lieu au mois de Juillet. Le bijou de la région est réputé pour la finesse de l’ouvrage. Traditionnellement accompli par les hommes uniquement puis, partagé ces dernières années, par les femme. Le savoir faire transmet de père en fils, les secrets de fabrique artisanale sont jalousement gardés chez les Ath Yenni. La légende raconte qu’autrefois les artisans bijoutiers refusaient de marier leurs filles à l’extérieur de la région de peur de voir leur secret s’évaporer. Le bijou est serti d’argent et de corail, ornement principal du bijoux qui peut être agrémenté aussi d’émail dans les couleurs d’usage : jaune pour le soleil, vert pour la nature et le bleu pour le ciel. Des colories inspirées de la nature dans laquelle est lovée Ath Yenni , qui culmine à plus de 900 mètres d’altitude sur les hauteurs du Djurdjura .

Fête du tapis des Ath Hicham

Une autre fête célèbre le tapis, elle a lieu au nord du pays, chez Les Ath Hichem, un des villages de la commune de Ath Yahia El Hammam en haute Kabylie, c’est le tapis qui réunit chaque année la population des autochtones autour d’une fête qui célèbre les tissages berbères. Le tapis est aussi ici exclusivement une affaire de femme.

La fête du corail d’El Kala

La célébration a lieu au mois d’août et rassemble pêcheurs, artisans et vendeurs. Le corail d’El Kala ainsi que celui de Bejaia est réputé pour sa qualité, pour ses coloris rares, en dehors du rouge, on dénombre aussi le rose, le saumon, le corail algérien régénère après sa cueillette rapidement. C’est de ce corail là que les bijoux de Ath Yenni sont ornés. Il est également exporté vers d’autres pays. A la même fête, il est aussi exposé et vendu des pipes et autres objets souvenirs faits de bois de bruyère, ( une autre richesse de la région), de qualité supérieure. La pipe d’El Kala à une réputation internationale, elle est exportée dans plusieurs pays

Ghardaïa : La Fête du Tapis

Ayant une vocation commerciale où la vente du tapis est à l’honneur, cette fête qu’abrite durant les vacances du printemps ( Mi-Mars), la capitale de la vallée du M’Zab est ponctuée par une exposition des différents tapis du pays, des défilés de chars décorés par les tapis locaux, des concours du meilleur artiste, des soirées folklorique animées par des troupes de Karkabou et , des visites touristiques à travers les cinq villes de la métropole de la vallée du M’Zab où Béni Izguen se retrouve à l’honneur avec son mythique marché de vente à la criée

Nous rejoindre sur facebook

Best destinations in Algeria 

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/727222Img_0097_1.jpg

Ouargla

La Wilaya de Ouargla est située au sud est du pays couvrant une superficie de 163230 Km2 .Elle demeure une des collectivités administratives les plus étendues du pays. Elle a See details

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/6999507eme_SITEV_2005_155.jpg

Tipasa

Ancien comptoir Punique, Tipasa fut occupée par Rome et devint colonie Romaine au 2 ème siècle. Tipasa fut une base stratégique pour la conquête des royaumes Mauritaniens et elle devint, See details

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/202592Image10.jpg

Djemila la belle

Fleuron du patrimoine national et universel par Mohand Akli Ikherbane (*) Cette cité antique qui n'a pas volé son nom (1), ce fleuron du patrimoine national et universel, il faut beaucoup See details

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/841344ra__s_hamidou_033.jpg

Casbah d'Alger

La Casbah d'Alger a été inscrite sur la Liste du patrimoine mondial à la 16e session du Comité, en décembre 1992. A l'origine le mot "Casbah" désignait la citadelle qui See details

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/683729decembre_2004_218.jpg

Tassili N'Ajjer

Le Tassili est situé au Sahara central, au Sud-est de l’Algérie, à plus de 2000 kilomètres de la côte méditerranéenne. Il est limité par la frontière libyenne et See details

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/279514Image20.jpg

L'Algérie romain

Carnet de route par Abdelkrim Djilali journaliste Ali Guerbabi est le chef de la circonscription archéologique de Batna, archéologue, Timgad, c'est sa passion et son chemin de croix, l'enjeu de batailles See details

Bannière
Follow us on Twitter

Search

JNT 2012 en photos

Qui est en ligne

Nous avons 188 invités en ligne

Les derniers commentaires