Projets d’investissement du groupe émirati EIIC en Algérie

Camille NassarProjets d’investissement du groupe émirati EIIC en Algérie : Près de 20 milliards de dollars

Il n’y a aucun revirement de la part du groupe émirati E.I.I.C (emirates international investment compagny) concernant ses projets d’investissement en Algérie dont le projet du parc Dounya des Grands Vents à Alger.
Au cours d’un point de presse tenu mercredi dernier, le Dr Camille Nassar C.E.O pour l’Algérie représentant du groupe EIIC a exprimé la pleine confiance et la détermination des responsables d’EIIC s’agissant de mener à bon port tous les projets prévus en Algérie dont le montant total des investissements est évalué à près de 20 milliards de dollars. Outre le projet du parc Dounya, EIIC compte réaliser d’autres projets dans l’immobilier, l’industrie, le secteur bancaire, l’agriculture. “Nos relations avec les autorités sont excellentes et dans le cadre du suivi des dossiers nous respectons la manière avec laquelle se déroulent les procédures dans le respect de la loi”, dira le Dr Nassar. L’assainissement de la situation concernant l’assiette foncière du projet du parc Dounya sera réglé incessamment. Le problème de l’expropriation est réglé à 80 % et le sera définitivement, au plus tard, en février 2009.

Le Dr Nassar a estimé que les litiges judiciaires liés au montant de l’indemnisation ont été réglés à la faveur de la décision prise de relever le prix du m2 de 700 dinars à 14 000 dinars. Sur un ton optimiste, il a précisé que le projet du parc avance. Le plan détaillé est fin prêt. On a fait appel à des bureaux d’étude de renommée internationale avec la validation du ministère de l’Aménagement du territoire et du tourisme.
S’agissant du délai de réalisation, le responsable d’EIIC a indiqué qu’après l’obtention du feu vert, le parc sera ouvert à partir de la troisième année. Le projet sera confié à des entreprises algériennes mais nous souhaitons qu’il y ait un partenariat avec des entreprises étrangères qualifiées. Il a tenu à souligner que le parc Dounya n’est pas un projet immobilier comme certains ont voulu le présenter. Le parc Dounya est un parc écologique, ce sera le poumon vert de la capitale. Sur les 800 ha de la surface totale seulement, 170 ha sont réservés à l’immobilier, tient à préciser le Dr Nassar. Je remercie M. Chérif Rahmani de nous avoir ajouté les 170 ha portant ainsi la surface totale du parc à 800 ha, ce qui nous permettra d’ajouter des espaces verts. Nous avons l’ambition de concrétiser un projet dont l’Algérie pourra être fière. Le parc Dounya sera le plus grand parc du monde avec des infrastructures de haut standing comprenant un hôpital, une école internationale, un centre sportif et équestre, deux grandes tours de bureaux, un village algérien qui intégrera l’architecture des quatre régions du pays, des immeubles, des villas et appartements, un terrain de golf... Les tarifs seront étudiés pour permettre l’accès au plus grand nombre, assure l’orateur.

Evoquant les autres projets d’EIIC en Algérie, le Dr Nassar citera l’usine de ciment et de fer à Oran d’un montant de 8,5 milliards de dollars. Dans l’est du pays, sera réalisée une ferme laitière, la plus grande d’Afrique, de 24 000 têtes et 12 000 vaches laitières. Il y a un grand projet touristique à Aïn Taya, un hôtel à Moretti et un autre projet à Bab Ezzouar.

A noter, également, un projet touristique et écologique à Henaya, une usine d’aluminium. Le projet d’usine de câbles électriques a, quant à lui, démarré et nous attendons la réponse pour le projet d’installation d’une banque. Nous sommes, ici, pour une présence durable et nous ne recherchons pas le profit immédiat. Nous sommes venus avec l’état d’esprit de faire en sorte de nous adapter aux réalités de l’Algérie, pas avec l’intention d’imposer notre vision des choses. Notre engagement en Algérie est conforté par le climat de confiance, les solides liens d’amitié entre l’Algérie et les Emirats, les potentialités énormes du marché algérien. L’esprit entrepreneurial dynamique avec des capitaines d’industrie de la trempe de MM. Rebrab et Rahim est, aussi, pour nous un facteur de stimulation car nous considérons que la saine compétition poussera chacun à faire les choses au mieux et à être à la hauteur.

Source El Moudjahid du 23 Janvier 2009
Sous l'aimable autorisation de M. Brahim

Page Web publié le 25-01-2009

Nous rejoindre sur facebook

Best destinations in Algeria 

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/727222Img_0097_1.jpg

Ouargla

La Wilaya de Ouargla est située au sud est du pays couvrant une superficie de 163230 Km2 .Elle demeure une des collectivités administratives les plus étendues du pays. Elle a See details

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/6999507eme_SITEV_2005_155.jpg

Tipasa

Ancien comptoir Punique, Tipasa fut occupée par Rome et devint colonie Romaine au 2 ème siècle. Tipasa fut une base stratégique pour la conquête des royaumes Mauritaniens et elle devint, See details

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/202592Image10.jpg

Djemila la belle

Fleuron du patrimoine national et universel par Mohand Akli Ikherbane (*) Cette cité antique qui n'a pas volé son nom (1), ce fleuron du patrimoine national et universel, il faut beaucoup See details

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/841344ra__s_hamidou_033.jpg

Casbah d'Alger

La Casbah d'Alger a été inscrite sur la Liste du patrimoine mondial à la 16e session du Comité, en décembre 1992. A l'origine le mot "Casbah" désignait la citadelle qui See details

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/683729decembre_2004_218.jpg

Tassili N'Ajjer

Le Tassili est situé au Sahara central, au Sud-est de l’Algérie, à plus de 2000 kilomètres de la côte méditerranéenne. Il est limité par la frontière libyenne et See details

http://www.algeriantourism.com/v4/components/com_gk3_photoslide/thumbs_big/279514Image20.jpg

L'Algérie romain

Carnet de route par Abdelkrim Djilali journaliste Ali Guerbabi est le chef de la circonscription archéologique de Batna, archéologue, Timgad, c'est sa passion et son chemin de croix, l'enjeu de batailles See details

Bannière
Follow us on Twitter

Search

JNT 2012 en photos

Qui est en ligne

Nous avons 188 invités en ligne

Les derniers commentaires