VOYAGES EN ALGERIE - VOYAGES avec des Tour opérateurs, agences de voyages, séjours et circuits pour Algérie
Retour à accueil !
VOYAGES EN ALGERIE - VOYAGES avec des Tour opérateurs, agences de voyages, séjours et circuits pour Algérie
 Annonces Google
 

 

 Voyages et découvertes
Séjours 
Circuits 
Transporteurs 
Hôtels 
Locations de vacances 
   
 Documents thématiques
Patrimoine mondial  
Villes et régions 
Investir en Algérie 
   
 Artisanat
Les produits nobles  
Les artisans d'art 
   
 Services
Publicité 
Multimédia 
Partenariat  
   
 Informations pratiques
Infos générales 
Musées 
Institutions 
Organismes et offices 
Ecoles et universités 
Presse et médias 
   



 
 

Bienvenue sur le portail du tourisme et de l'artisanat algérien

-------------------------------------------------------------------------------------------------------
Métiers du tourisme et de l'hôtellerie : Vers un référentiel commun
90.000 stagiaires d'ici 2015

La Charte de la formation en tourisme dont le contenu a été dévoilé par M. Chérif Rahmani, hier, à Alger, puise sa substance dans la dynamique du plan qualité tourisme. Selon cette charte, les objectifs de formation pour la période allant de 2008 à 2015 sont fixés à quelque 95.000 stagiaires toutes spécialités confondues, tandis que le Schéma directeur de l'aménagement du tourisme fixe les objectifs de formation en 2025 à plus de 150.000 stagiaires.

La charte définit également quatre principes essentiels dans le domaine de la formation en tourisme qui sont destinés à être incorporés par chaque partenaire de la Charte dans sa démarche de formation.
Il s'agit de développer une formation en tourisme en accord avec les principes du développement de la qualité en tourisme, privilégier le partenariat, une plate forme commune de formation (public et privé), la compétitivité et l'innovation.
Cette formation doit aussi favoriser l'épanouissement du personnel stagiaire, l'émergence des Nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC), œuvrer dans le sens du redressement de l'outil de qualification des personnels intervenant dans la profession des voyages, de l'hôtellerie et du tourisme, lit-on dans cette charte.
En plus de privilégier le travail en partenariat, la Charte exige aussi de l'adhérent de s'engager à respecter l'éthique dans la formation en tourisme.
La Charte prévoit, par ailleurs, la mise en place d'un programme commun en formation hôtelière et touristique qui doit être décliné sous forme d'un programme d'action.
Cette charte est accompagnée d'un référentiel commun sur la formation en hôtellerie et en tourisme, visant à définir les actions pour une analyse des besoins en terme de référence par rapport au métier et une cohérence dans les modes de formation.
Un comité permanent d'analyse des besoins qualitatifs et quantitatifs de la formation afin de formuler en permanence des recommandations est également, prévu à la faveur de ce référentiel.

Le ministre de l'Aménagement du Territoire, de l'Environnement et du Tourisme, a donné, hier, le coup d'envoi du Plan National de formation dans les métiers du tourisme et de l'hôtellerie, en présence d'écoles privées nationales et étrangères et de centres de formation spécialisés.
Lors de cette rencontre, qui verra la participation de dix établissements étrangers relevant du secteur de l'hôtellerie et du tourisme, le ministre soulignera que le nombre des écoles privées, estimé actuellement à 40, est appelé à connaître une évolution, dans l'avenir afin d'améliorer les prestations et mieux répondre aux exigences du marché.
M. Rahmani, affirmera ainsi que son département envisage de mettre en place un réseau de formation, d'excellence et de qualité, conformément aux orientations du schéma directeur d'aménagement touristique, à l'horizon 2025 qui accorde, à ce chapitre, une place de choix, avant de poursuivre que le plan qualité qui représente l'une des cinq lignes directrices de la stratégie du secteur, plaide pour la formation et l'innovation d'autant plus que l'on assiste aujourd'hui, à une accélération de l'activité touristique, au niveau mondial. M. Rahmani insistera sur la nécessité de rattraper le retard accusé, par les établissements en matière des services afin d'être à la mesure des attentes du citoyen. Tout en reconnaissant les insuffisances sur les plans de l'accueil et des prestations, le chargé du secteur qui annonce que des actions sont en cours pour remédier à cet état de fait, rappellera l'intérêt de redoubler d'effort pour mobiliser les capacités existantes. Il citera, dans ce sens, la formation d'une cinquantaine de guides touristiques, relancer près de 500 projets et initier le label qualité.

Le ministre de l'Aménagement du territoire, de l'Environnement et du Tourisme, s'exprimant sur le plan de formation dans le domaine du tourisme et de l'hôtellerie se doit d'assurer un enseignement de qualité mais aussi un emploi durable aux stagiaires.
Il estimera, en fait que ce dernier, qui constitue la pièce maîtresse de la stratégie de revalorisation du secteur, s'articule autour d'actions importante telles que la compétence, la qualification, la promotion de la ressource humaine, la commercialisation du meilleur produit et enfin l'encadrement des projets futurs. Pour le ministre, il s'agit désormais de réorganiser voire révolutionner le système de formation existant afin de répondre aux exigences de la formation moderne.
En effet, le premier responsable du secteur, appellera à la mise en place d'un système de formation cohérent pour l'ensemble des établissements relevant du tourisme et de l'hôtellerie et surtout l'harmonisation des programmes ainsi que la révision des profils pédagogique et l'architecture des programmes, à travers un partenariat public/ privé et la qualification des formateurs.
Le ministre relèvera enfin que le plan en question, qui prendra aussi en charge dans le cadre de la formation continue, les guides, les agences de voyage et les administrations, sera soutenu par la mise en place d'un système d'accompagnement et le démarrage d'une opération de labellisation des écoles de formation qui permettra de distinguer les meilleurs, annonce l'institution d'un comité national d'évaluation et de formation pour le pilotage du plan national de formation dans le domaine du tourisme et de l'hôtellerie.
Les établissements et centres de formation dans les métiers du tourisme et de l'hôtellerie présents qui ont pris part au conclave, organisé, par la tutelle, à l'hôtel El-Aurassi, ont procédé à la signature d'une charte pour un partenariat entre les établissements, pour œuvrer dans le sens de l'amélioration de la formation.



Source : El Moudjahid du 13-07-2008
Sous l'aimable autorisation de Samia D

model menu droit
 Vidéos
 

 

 

 
 
 
 Publicité



 Moteur multifonctions
 

Vols, Hôtels, Voitures... Comparez les meilleurs spécialistes en un seul clic !

 
 

 


VOYAGES EN ALGERIE - VOYAGES avec des Tour opérateurs, agences de voyages, séjours et circuits pour Algérie


© ALGERIANTOURISM 2001-2011