VOYAGES EN ALGERIE - VOYAGES avec des Tour opérateurs, agences de voyages, séjours et circuits pour Algérie
Retour à accueil !
VOYAGES EN ALGERIE - VOYAGES avec des Tour opérateurs, agences de voyages, séjours et circuits pour Algérie
 Annonces Google
 

 

 Voyages et découvertes
Séjours 
Circuits 
Transporteurs 
Hôtels 
Locations de vacances 
   
 Documents thématiques
Patrimoine mondial  
Villes et régions 
Investir en Algérie 
   
 Artisanat
Les produits nobles  
Les artisans d'art 
   
 Services
Publicité 
Multimédia 
Partenariat  
   
 Informations pratiques
Infos générales 
Musées 
Institutions 
Organismes et offices 
Ecoles et universités 
Presse et médias 
   



 
 

Bienvenue sur le portail du tourisme et de l'artisanat algérien

-------------------------------------------------------------------------------------------------------
Investissement
Les Emiratis misent sur l'Algérie

Tapis rouge pour le président du conseil d'administration de la chambre de commerce et d'industrie d'Abou Dhabi. En visite dans notre pays, Salah Salem Ben Oumeir El Shamissi a été reçu hier par le président de la République qui lui a offert un déjeuner. Les discussions entre les deux hommes ont porté sur les projets d'investissement émiratis en Algérie, estimés par plusieurs sources à des dizaines de milliards de dollars.


Photo: Yassine Chérif Mosteghanemi

A la fin de sa rencontre avec le président Abdelaziz Bouteflika, le président de la CCI d'Abou Dhabi a fait remarquer que l'Algérie dispose de nombreuses opportunités d'investissement. Salah Salem Ben Oumeir El Shamissi a déclaré «qu'il était très attentif aux points de vue pleins de sagesse» émis par le chef de l'Etat «sur la plupart des secteurs d'investissement et la participation émiratie dans des projets économiques en Algérie». Le président de la CCI d'Abou Dhabi a rendu hommage à la politique d'ouverture du président de la République et à son soutien aux firmes émiraties qui «contribuent largement à la création de partenariats économiques importants avec les entreprises et le secteur privé en Algérie». Depuis plusieurs mois, les hommes d'affaires émiratis multiplient les visites de prospection pour investir en Algérie. Tous les secteurs intéressent les entreprises des Emirats Arabes Unis: l'immobilier, le tourisme, l'industrie, la pétrochimie, les services, la téléphonie, l'agroalimentaire. Par exemple, la compagnie Etisalat s'intéresse à l'ouverture du capital d'Algérie Télécom, elle a même offert trois milliards de dollars pour la racheter, alors que le gouvernement n'a pas encore tranché le dossier de privatisation de l'opérateur historique de téléphonie. Mais les compagnies émiraties sont attendues dans l'immobilier et le tourisme, avec des investissements estimés à des dizaines de milliards de dollars.

 

Le plus important, c'est le projet d'Emaar qui discute avec le gouvernement sur la réhabilitation et la modernisation d'une bonne partie de la baie d'Alger. Un investissement de plus de 28 milliards de dollars étalés sur plusieurs années qui va changer complètement l'image de l'est de la capitale, avec des immeubles et des hôtels haut standing, une cité de la médecine. Début mars, un accord-cadre pour la réalisation d'un complexe industriel de production d'aluminium à Beni Saf dans la wilaya de Aïn Témouchent) a été signé entre le consortium algérien Sonatrach-Sonelgaz et le consortium émirati Mubadala Development Company et Dubai Aluminium (Dubal) pour un investissement de 5 milliards de dollars. Mais les Emiratis ne semblent pas vouloir s'arrêter là. Ils comptent en effet élargir leurs investissements au secteur de l'industrie et de l'agriculture. L'arrivée massive des pétrodollars des émirats riches du Golfe est en train de changer complètement la donne sur l'investissement étranger dans notre pays. Plusieurs fonds d'investissement arabes s'y sont installés. Après avoir longtemps attendu en vain la venue des investisseurs occidentaux, l'Algérie semble intéresser particulièrement les opérateurs économiques arabes. L'arrivée massive des investisseurs arabes et la percée des Chinois dans les grands travaux réduisent l'influence des groupes européens, notamment français. Ces derniers misent désormais sur les services et la gestion déléguée des infrastructures de base comme les réseaux d'alimentation en potable, les réseaux d'assainissement, les aéroports et bientôt le métro d'Alger, les tramways, l'autoroute Est-Ouest...


Sous l'aimable autorisation de Hamid Guemache
Source Le Quotidien d’Oran

Photo de Yassine Chérif Mosteghanemi
Page Web publié le 27 Juin 2007

 


model menu droit
 Vidéos
 

 

 

 
 
 
 Publicité



 Moteur multifonctions
 

Vols, Hôtels, Voitures... Comparez les meilleurs spécialistes en un seul clic !

 
 

 


VOYAGES EN ALGERIE - VOYAGES avec des Tour opérateurs, agences de voyages, séjours et circuits pour Algérie


© ALGERIANTOURISM 2001-2011